vernaculaire,

cartographie de la mésaventure opératoire : mémoire en pli

Ce jour là, le vent. Un courant d’air et l’image se décroche, elle est au sol, je la laisse là, je la croise par terre et parfois la tripote. Au mur, elle était une force poétique, esthétique, une trace du dire de La Conserverie. Au sol elle est une photo d’une autre famille, un rien papier qui s’abîme dans ma négligence. Plus tard, quelqu’un a du la ramasser, elle est sur ma table, cornée.

dépli du pli, image 11F-D0784HD ©Laconserverie ©Madame Pemerle

C’est une photo de famille ©Madame Pemerle, trace d’un souvenir réel; c’est une édition de La Conserverie, image d’un dire développé et exposé. Posée sur ma table, vernaculaire par deux fois, elle me devient matériaux. Par le geste du pli, du dépli, du repli, j’accède à la mémoire de mon souvenir conservé là, dans l’image de l’autre.